Les minoteries turques envisagent d'ouvrir leurs installations de production en Russie.
2021-06-16 12:40

Les minoteries turques envisagent d'ouvrir leurs installations de production en Russie.

Les principaux producteurs de farine turcs pourraient organiser la production en Russie dans un contexte de restrictions sur les exportations de blé russe.La question a été discutée le 11 juin lors d'une réunion avec Marina Afonina, directrice du département de l'industrie alimentaire et de transformation du ministère de l'agriculture, a rapporté le journal Kommersant, citant des sources.

Selon le journal, le promoteur du projet pourrait être une société turque "MonDef", qui construira près de la mer Noire un complexe côtier d'une capacité de broyage de 1 000 tonnes de céréales par jour pour fournir ensuite de la farine aux marchés étrangers. La construction du complexe pourrait prendre jusqu'à deux ans.

La Turquie est le premier exportateur mondial de farine. Le pays importe de Russie environ 70 % du blé destiné à la transformation. La décision de construire une minoterie dans le pays peut être due à la situation économique instable en Turquie, à la forte volatilité de la livre turque et aux restrictions sur les exportations de céréales de Russie, ont expliqué les experts à la publication.

Made in Russia // Fabriqué en Russie

    Auteur : Karina Kamalova